Le Japon en vidéo #7

Un autre article personnel arrive bientôt, en attendant, encore un épisode du japon en vidéo. Cette fois, deux vidéos très jolies dans leur propre catégorie. La première est une courte animation indépendante du nom de Tokyo Cosmo et qui montre une soirée classique dans la peau d’une jeune femme vivant à Tokyo. Ce que j’ai bien aimé dans ce film c’est à quel point les décors et détails de la vie sont bien fait et m’ont fait me dire “Ah ouais, c’est vraiment Tokyo !” : l’appartement minuscule, la compagnie de train (JR), la Tokyo Sky Tree (grande tour lumineuse). Le quartier dans lequel elle se trouve est à environ 20 minutes de chez moi en vélo et j’y passe au moins une fois par semaine donc je connais un peu. En plus de ça, l’animation est très bien faite. Il n’y a aucun dialogue donc pas de problèmes pour comprendre. C’est juste très joli et si vous vous demandiez un peu à quoi ressemblait les appartements et les rues que je vois tous les jours, voici une réponse assez proche de la réalité (sauf pour le scarabée géant).

C’est rare lors que je peux dire qu’une vidéo m’a émue et m’a donné les larmes aux yeux. C’est pourtant le cas avec la vidéo suivante. Elle se passe dans une école maternelle lors de la présentation d’un groupe de gymnaste en herbe. Le titre de la vidéo (涙の10段跳び: 園児の頑張りに感動の嵐; namida no j-dan tobi enji no ganbari ni kandō no arashi) pourrait se traduire par : le saut des dix états de larmes: la tempête d’émotion du travail acharné des enfants de maternelle. Encore une fois très peu de paroles, juste un petit garçon, encouragé par ses camarades pour sauter un cheval d’arçon. Je continue l’explication après si vous avez pas compris exactement ce qu’il se passe.

Il n’arrive pas à sauter, deux, trois, quatre fois. Il semble même que la vidéo commence alors qu’il avait déjà raté quelques fois (le titre me fait penser qu’il y a eu un total de 10 sauts). Il en pleur même, essuyant plusieurs fois les larmes sur son visages. Au bout d’un moment le professeur lance un “Allez l’encourager!” aux autres élèves. Ces derniers se lèvent et forment une ronde avec le sauteur. Ils crient trois fois “DEKIRU” qui veut dire “TU PEUX LE FAIRE!” avant de retourner à leur place. Le sauteur finalement boosté par ses camarades arrive à compléter le saut.

Certains pensent que c’est scripté étant donné la musique de fond et certains autres paramètres. Honnêtement, je ne sais pas mais j’ai des doutes. Le gamin a l’air de vraiment être bon comédien si c’est le cas.

Vidéo bonus pour les anglophones. Dans le même esprit de solidarité, Yo, un petit garçon d’école primaire fait une chose très difficile : il prend parti de son ami Yuta. Ce dernier vient d’être interdit de “radeau” par le professeur parce qu’il a dérangé la classe avec ses bavardages pendant les cours. Je vous laisse découvrir comment ça se termine !

 

2 réflexions au sujet de « Le Japon en vidéo #7 »

  1. Je dirais que c’est un cafard plutôt qu’un scarabée 😉
    Faut encore que je regarde la troisième, mais les deux premières sont vraiment bien !

  2. Les mioches sont mignons, espérons qu’ils continuent à exercer cette solidarité une fois arrivés à l’âge adulte, le monde n’en sera que plus beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.